Comment lutter contre les mauvaises odeurs de transpiration et la sueur ?

Parapharmacie

Spray avec ou sans aluminium, stick ou déo… Face au large choix d’anti-transpirants vendus à la parapharmacie, ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver, surtout si vous ne savez pas ce qui est le plus adapté à votre besoin et à votre peau. Afin de vous orienter dans votre recherche de la solution adéquate contre la transpiration, nous vous proposons quelques recommandations.

Qu’est-ce qu’un déodorant sûr ? 

Visant essentiellement à masquer les odeurs de sueur, le déodorant contient essentiellement des éléments assurant l’absorption de l’humidité comme du charbon, kaolin, perlite ou du talc, des composants antiseptiques permettant ainsi de limiter la prolifération des microbes et des bactéries, et des parfums. Selon un expert en produits parapharmaceutiques, il vaut mieux bannir les anti-transpirants constitués de cyclopentasiloxane, les parabens (propylparaben, butylparaben, …) ou le triclosan. Ces composants agissent comme des perturbateurs endocriniens. Par ailleurs, il est conseillé d’éviter les déo riches en huile essentielles et parfums allergisants. La présence d’agent irritant et d’alcool est également un mauvais point.

Quelle est la différence entre un anti-transpirant et un déodorant ?

Tandis que l’anti-transpirant régule la production de sueur grâce à l’action de la seule substance efficace, les sels d’aluminium, le déodorant ne vise qu’à masquer son odeur.

Les sels d’aluminium qui obstruent les glandes sudorales, peuvent provoquer une inflammation de la peau et favoriser la maladie d’Alzheimer et du cancer du sein. Toutefois, jusqu’à ce jour, aucune étude scientifique n’a pu prouver le lien de cause à effet. C’est pour cette raison que ces composants sont toujours estiméscomme sûres par les autorités. 

L’Agence du médicament recommande néanmoins d’éviter d’appliquer l’anti-transpirant sur une peau lésée ou après le rasage, tout en veillant à limiter la concentration d’aluminium à 0.6 %. Il est important de mentionner que les fabricants d’anti-transpirant peuvent incorporer la quantité qu’ils veulent de sels d’aluminium sans aucune précision sur l’étiquette.

Quand opter pour un anti-transpirant ? 

Selon les dermatologues, si vous transpirez peu, optez pour un déodorant. Toutefois, si vous avez tendance à suer beaucoup, choisissez un anti-transpirant dont l’efficacité dépend de la dose des sels d’aluminium. Si vous transpirez d’une façon intense, orientez-vous plus vers les produits disponibles en parapharmacie en ligne dont la dose de sels d’aluminium varie de 10 à 30 %.

 

Pieds, mains, aisselles… Quel produit anti-transpirant choisir ?

D’après les professionnels dans le secteur, pour les pieds, les mains et le visage, il est préférable d’opter pour des anti-transpirants sous format de crème ou de lotion qui permettent de mieux répartir le produit.

 

You may also like